New earth

 

Note du traducteur :

Alison Coe fait vivre à ses clients une session d'hypnose particulière appelée QHHT.

QHHT : Quantum Healing Hypnosis Technique – Technique d'hypnose quantique de guérison développée par Dolores Cannon pendant environ 50 années.

Dans cet état hypnotique, le client est capable de se rappeler ses vies antérieures et de faire appel à son Moi Supérieur qui possède des connaissances très étendues, notamment sur les probabilités du futur.

Le client va vivre dans cette session une vie future (probable) dans la nouvelle terre 5D qui va suivre l'Ascension dont j'ai parlé dans le message précédent.

Il est important de commencer à en parler maintenant car des évènements (positifs) se profilent à l'horizon qui vont nous ouvrir progressivement les portes de la 5D.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Transmis par Alison Coe

Traduit par Philippe Lemaire

Vidéo de la minute 00:00 à 17:16

Bonjour, je suis Alison Coe, de Portland, Oregon (USA).

Je suis une praticienne de l'hypnose quantique ici à Portland et si vous ne savez pas ce qu'est l'hypnose quantique, veuillez regarder ma vidéo !

Qu'est-ce que l'hypnose de guérison quantique ?

Elle est aussi appelée QHHT.

En fait, je voulais vous parler aujourd'hui de quelques séances où les clients sont allés dans le futur par rapport à cette vie, après l'ascension, au-delà de cette terre et de ce qu'ils ont vécu et ce que la terre a vécu pendant l'événement et après lorsqu'ils nous ont quitté.

Maintenant, j'ai en fait plus de deux sessions sur ce sujet à partager spécifiquement avec vous, mais lorsque j'ai commencé à les taper et à rassembler toute l'information, j'ai réalisé que seulement deux sessions représentaient, à elles seules, plus d'une heure de documents.

J'ai donc deux séances à partager avec vous aujourd'hui et j'ai choisi celles qui sont les plus reliées.

Encore un peu de patience !

J'ai déjà enregistré cette vidéo une fois et je l'ai détestée.

Comme je pense que c'est le cas pour la plupart des gens quand ils font ce genre de choses et donc je vais le refaire et oui.

J'espère que c'est la dernière fois !

En fait, j'allais faire une diffusion en direct, mais je l'ai fait pendant 45 minutes et j'ai réalisé que je ne savais pas encore comment le faire, alors je le découvrirai la prochaine fois.

D'accord, il s'agit de deux individus séparés d'un mois, séparés par des centaines de kilomètres allant dans un endroit très similaire.

La façon dont ils l'ont décrit, les termes qu'ils utilisent sont si semblables et la façon dont ils décrivent leur corps est si semblable et donc leurs versions sont si semblables !

C'est comme si la même chose arrivait à chacun d'entre eux, alors faites attention à partir de maintenant et allons-y !

La première personne était un homme qui est venu il y a quelques mois.

Alors, voyons voir !

Donc quand nous passons par ces sessions d'hypnose, nous accédons à une vie, quelle que soit la vie que le Moi Supérieur décide de montrer à cette personne.

Ce n'est pas toujours une vie passée, ce n'est pas toujours une vie terrestre, alors nous essayons toujours de savoir ce qu'il y a dans les environs en premier.

A quoi ressemble le corps, si c'est un corps humain, un corps non humain, un animal, une plante, un minéral, nous n'en avons aucune idée !

Nous commençons donc par déterminer l'environnement, puis le corps, puis si c'est un individu qui pourrait avoir une maison ou un logement.

En fait, ils nous emmènent à la maison ou à l'habitation et nous la décrivent, puis nous passons à travers cette vie, puis nous accédons au Moi Supérieur et nous obtenons plus d'informations, d'informations d'un point de vue supérieur...

C'est donc la ligne directrice générale de ces séances et nous y voilà !

Nous avons un homme qui va être hypnotisé.

Il accède à une vie et il me la décrit ici.

C'est vraiment vert !

C'est chaud !

C'est tropical, il y a des arbres et des buissons et toutes sortes de couleurs vibrantes partout, juste absolument vert et il dit que c'est comme si j'étais au paradis.

J'ai dit d'accord, alors jetons un coup d'œil sur lui et il dit que c'est comme s'il était encore dans son corps.

J'ai les pieds nus (parce qu'on commence toujours par les pieds ou du moins je le fais toujours)

Ok, arrête tes pieds au sol et regarde les et il dit oui, j'ai les pieds nus !

J'ai l'impression, j'ai vraiment envie d'être nu ici, je porte juste un short parce qu'on remonte (la vue) sur jambes.

Je porte juste un short en tissu très doux.

Ce n'est pas comme les vêtements qu'on porte ici !

J'ai dit d'accord, il a dit que c'est confortable, que c'est fleuri et qu'il dit que je n'ai que des shorts et que je n'ai pas de chemise, puis quand on remonte sur le corps, sur la tête et le visage, il dit : « je ressemble à ce pour quoi je travaille dans cette vie, musclé, vraiment musclé »

Et il dit : « mon corps se sent enfin normal, comme s'il se sentait en bonne santé, comme je l'ai toujours pensé qu'il devrait se sentir, mais il ne l'a jamais vraiment fait et donc je me sens comme ce que j'ai toujours été en définitive »

Il dit : « mon visage a l'air un peu plus jeune, mes pommettes sont plus raffinées, mes cheveux sont un peu plus volumineux » et il dit : « c'est juste génial de passer mes doigts dedans » et il dit : « j'aime tellement ce corps ».

C'est donc une très bonne expérience de ce qui il est en ce moment.

Nous nous déplaçons dans la scène et il décrit son environnement et finalement je lui ai demandé : pensez-vous avoir un quelconque contrôle sur votre environnement ici ?

Et il dit : « oui, absolument ».

Il dit que partout où vous marchez, cela répond à votre énergie, de sorte que les arbres autour de vous vont répondre à votre présence.

C'est un peu comme une brise ou un vent qui les traverse et qui s'étend autour de vous sur une vingtaine de pieds (6 mètres) et qui agit comme une brise, mais c'est votre énergie !

Et j'ai dit : « oh votre énergie est assez grande et elle s'étend jusqu'ici ! »

Faites-vous consciemment quoi que ce soit pour pousser votre énergie et il a dit : « non si j'en étais conscient, si je le faisais consciemment, je pourrais aller bien au-delà de cela »

Il a donc le potentiel de le faire consciemment, mais il ne fait que marcher !

Normalement, il se promène dans le beau paradis.

D'accord, alors j'ai dit : « est-ce que cela fonctionne dans les deux sens » ?

Est-ce que vous avez l'impression que l'environnement vous envoie de l'énergie ?

Vous pouvez donc voir qu'il répond à votre énergie, vous réagissez à son énergie ?

Et il dit : « oui, nous communiquons, on se montre de l'estime l'un pour l'autre, on coexiste et on est connectés, c'est différent, il n'y a rien qui puisse me faire du mal »

Ce n'est pas le genre de perception qu'il reçoit de l'environnement, c'est comme une belle amitié énergétique et coexistante et ils communiquent.

Nous avons donc déterminé l'environnement. Nous avons déterminé son corps.

Maintenant, il est temps pour lui de m'emmener où qu'il habite et il me dit qu'en fait, on dirait presque la famille suisse Robinson.

Il dit que qu'il habite dans les arbres.

C'est aussi un peu sur la montagne.

C'est donc dans ces arbres, dans la canopée de ces arbres, pas dans les arbres au sol.
Non, c'est dans les arbres comme la famille suisse Robinson, en pleine forme, et il est en fait sur une montagne.

Il décrit être sur la montagne sur ces arbres et regarder par-dessus une vallée et il peut voir de ce point de vue, il peut voir partout et il dit qu'il a l'impression d'être au sommet d'une montagne mais dans cette canopée d'arbres.

Et il dit, quand il est entré, il est entré directement dans la partie principale de sa structure, là dans l'arbre.

Et il dit qu'il brille de l'intérieur vers l'extérieur, qu'il n'y a pas de lumière là-dedans, qu'il n'y a qu'une lueur, qu'il émane de la lumière.

Et il dit que ça fait partie de notre essence. Il est dans la maison, il brille de l'intérieur vers l'extérieur et il a dit que si les gens regardaient en haut de la vallée, ils le verraient briller comme un phare.

Il dit que ma partenaire, ma flamme jumelle et moi, vivons ici et que les enfants vivent dans de petits arbres « bungalows » ou dans de petits bungalows tout autour.

Donc, vous savez, ils sont capables de marcher dans les sentiers et il dit que c'est comme à la maison.

Il a dit que la vallée est belle parce que je lui ai demandé d'aller voir la vallée et il dit que c'est beau, c'est à nous, c'est à notre charge, à nos soins et il dit que toute la vie, les animaux, les plantes, l'eau et l'air nous regardent tous d'une certaine façon pour nous servir de guide et pour être lumière, puis il dit : « dans le respect des droits ».

Il y a donc la vallée quand il regarde en bas, puis à droite, il y a un grand plan d'eau et il dit que nous aimons passer beaucoup de temps dans ce grand plan d'eau.

D'accord, alors je reviens aux gens et je lui dis : « avez vous » l'impression d'être en quelque sorte responsable des gens de cette vallée ?

Qu'est-ce que vous faites ?

il dit : « j'apporte l'amour, je porte l'amour, ils portent l'amour aussi, sinon ils ne seraient pas là. Je porte un amour condensé à une plus grande échelle ».

Et il dit : « nous, moi et ma flamme jumelle, ensemble, portons et maintenons cette vibration supérieure et version condensée de l'amour ».

Regardons, c'est comme si on les accordait, c'est comme si on les accordait à une fréquence d'amour qui est plus élevée !

Le simple fait de marcher parmi eux permet d'accorder leur fréquence d'amour à un niveau plus élevé !

Nous élevons leur fréquence et les maintenons là !

Ils ont donc un gros travail à faire.

Ils sont en fait responsables de l'ajustement de ce secteur à cette vibration plus élevée.

J'ai dit : « comment vous décririez votre rôle pour vous et votre partenaire ? »

Amour, nous sommes amour, nous sommes lumière, nous sommes un phare, un guide et ce n'est pas seulement des mots.

Ce n'est pas en disant ces choses à ces gens, c'est juste en étant présents dans cette région et en établissant des liens avec tout le monde.

On profite juste de la vie, vivons dans la félicité. Nous nous aidons les uns les autres, nous encourageons les autres et ce n'est pas comme si nous vivions dans un endroit désolé et ils ont besoin d'un encouragement pour survivre.

C'est un nouveau niveau d'existence !

Donc, nous les encourageons simplement à passer à des niveaux supérieurs !

Maintenant, nous n'avons pas encore déterminé dans la session qu'il (le patient) est dans la nouvelle terre ou quoi que ce soit.

Il ne sait donc rien de tout cela et je veux dire qu'il a sûrement une idée, mais il ne l'a pas encore formulée à la séance.

Donc il explique juste son existence ici et ce qu'ils font.

Et c'est donc son rôle avec son partenaire, c'est ce qu'ils font dans ce domaine.

J'ai donc demandé s'il y en avait d'autres, comme eux deux, à cet endroit ou près de là ?

Et il dit qu'il est possible à des centaines, voire des milliers de kilomètres plus loin, il y en a d'autres qui font quelque chose de semblable, mais ce sont les deux principales personnes dans cette région qui le font.

Je dis d'accord, donc c'est son but, c'est sa responsabilité.

Que faites-vous de votre temps libre ?

C'est une étape amusante et il dit qu'il aime nager et jouer dans la nature d'une façon qu'on ne peut tout simplement pas faire ici, qu'il ne pouvait pas faire avant et qu'il aime beaucoup voler.

Ma fois, je suis comme... qui ne voudrait pas ? c'est incroyable !

Alors ils vont voler, ils vont faire des trucs dingues qui ne sont pas à leur disposition actuellement.

La nature devient donc ce terrain de jeu et ils jouent avec elle.

Et je dis d'accord, ce vol, tout le monde peut le faire ?

Et il dit oui, oui !

Et j'ai dit d'accord, pouvez-vous projeter dans l'eau de ce grand plan d'eau là-bas ou volez-vous simplement ?

Et il dit que nous faisons ce que nous voulons, dans le moment, vous savez que vous pouvez voler, vous pouvez juste vous projeter là-bas, cela n'a pas d'importance.

Et il dit que lorsqu'il est dans l'eau, il semble y avoir de plus gros animaux sous l'eau qui veulent venir dire bonjour et obtenir aussi un réglage de leur énergie et autre.

Voyons : il dit qu'on peut vraiment changer l'atmosphère juste en se touchant, juste en étant et il dit qu'on peut le faire maintenant dans ce monde 3D, c'est exact, mais c'est juste qu'il est beaucoup plus évident que votre énergie affecte réellement le secteur autour de vous.

On le voit, on le sent, on en a la preuve !

Et ici, vous pouvez parfois en avoir la connaissance.

Je sais que je fais quelque chose, mais ils ne me répondent pas et ne me disent pas que ce que je fais fonctionne vraiment. Vous savez, vous devez deviner un peu !

D'accord, donc cette énergie qu'il envoie, qui élève les fréquences des gens et de l'environnement, voyez-vous que cela vient de votre corps ?

Et il dit « de sa poitrine, de ses bras, de partout », mais il dit que s'il en a envie, cela sort de sa poitrine.

À ce moment-là, il m'a dit « ma jumelle est sur la plage et il est dans l'eau en ce moment. »

Et il dit que sa jumelle est sur la plage et en marchant sur le sable, elle lui montre qu'elle reçoit de l'assistance et en marchant, de l'énergie émane de ses pieds et elle ne descend pas directement, mais qu'elle s'étend, s'étend, s'étend !

Il dit donc qu'il y a des raisons pour lesquelles elle me montre cela et il ne sait pas pourquoi.

OK pour cette session et cela deviendra évident plus tard !

Il est musicien et un musicien très talentueux et nous parlions du rôle que joue la musique dans sa vie, vous savez.

Nous apprenons aussi à faire de la musique télépathique où nous pouvons jouer avec des fréquences que nous pouvons alors extérioriser et que d'autres personnes peuvent entendre et que vous pouvez simplement envoyer hors de votre corps.

Et il dit qu'il faut un peu d'habileté pour apprendre à le faire. Tu ne veux pas juste l'envoyer, comme avec une musique horrible !

Alors quand j'ai réécouté cela, ça m'a fait craquer.

Il faut une certaine habileté pour apprendre à jouer avec les énergies d'une certaine façon.

Quoi qu'il en soit, il dit que nous devons toujours apprendre et cela rend les choses excitantes !

Non, non, non, nous avons toujours des choses à apprendre, alors c'est amusant, ce n'est pas comme ici et que vous stagnez, là vous êtes reconnaissants qu'il y ait tant de choses à apprendre et c'est excitant et nous n'avons pas de choses comme celles que nous essayons d'accomplir en obtenant des diplômes, il le dit très clairement mais nous découvrons tout le temps des choses.

Il dit aussi que le rire est quelque chose qu'on entend tout le temps, c'est la partie amusante de la vie là où il vit.

Il dit qu'il pouvait entendre des rires en écho dans toutes les directions, venant de la vallée et de tout.

Au cours de ces séances, nous nous dirigeons vers un jour important, nous bougeons la tête sur cette scène et avançons dans cette vie vers un jour important.

Il dit que c'est la nuit, lui et sa jumelle marchent sous les arbres.

Et il dit que cela semble idiot, mais que les arbres brillent et que toutes les couleurs émanent des plantes.

Et je lui ai demandé de se regarder, lui et sa jumelle, y a-t-il des couleurs venant de vous ?

Et il dit oui, elle brille d'une lumière très blanche et il dit qu'il brille avec une lumière d'un blanc bleuté

Il dit qu'ils peuvent envoyer des couleurs à partir de leurs mains, que c'est comme des feux d'artifice intentionnels. Il dit que nous travaillons beaucoup avec la terre et avec la nature en ajustant vers le haut la fréquence, c'est pourquoi j'entends maintenant, c'est pourquoi j'ai un signe de la terre.

Il a eu un signe de la terre et sa jumelle aussi , ce qui l'a titillé !

Et je me demande si vous êtes en contact avec des êtres extraterrestres dans cet endroit, est-ce que c'est juste isolé ou savez-vous si c'est universel, galactique ou quoi que ce soit d'autre ?

Il dit qu'on est en contact et qu'on parle de cette planète avec eux. On s'amuse avec eux aussi et on sort ensemble, on voyage hors de la planète aussi, mais on revient toujours parce que ça fait partie de notre but d'être ici.

Ils ont donc un travail à faire et ils ne le perdent pas de vue, mais ils partent en voyage.

D'accord, alors nous allons de l'avant une fois de plus, même plus loin dans le temps, nous sommes tous à l'extérieur avec la famille, les enfants ont grandi à ce moment là.

Voyons voir et ils ont leurs propres partenaires.

Et il dit que lui et sa jumelle n'ont pas l'air beaucoup plus vieux.

Les enfants ont donc grandi, mais il devient évident qu'ils peuvent se maintenir à l'âge qu'ils veulent.

Le vieillissement est facultatif, le vieillissement physique est facultatif...

Ascending to the New Earth - Client QHHT Sessions