La vie est multiple sur terre et probablement aussi dans l'univers.

Malgré sa diversité, il existe une ressemblance indéniable entre tous les êtres vivants.

En effet nous observons dans le règne végétal, animal ou humain que tous les êtres sont le résultat d'un assemblage de cellules.

Il existe des êtres unicellulaires, ceux constitués de multiples cellules ou encore ceux qui comme l'homme sont composés de milliards de cellules.

Si l'on regarde un peu plus précisément dans le noyau de la cellule, nous allons trouver un assemblage de chromosomes, eux mêmes composés de multiples gènes.

Ainsi tout organisme vivant se résume dans chacune de ses cellules qui contient l'ensemble de son patrimoine génétique.

La vie est apparue il y a quelques milliards d'années sur terre et semble d'après les recherches sur les fossiles avoir évolué lentement à partir d'êtres vivants relativement simples pour se diriger vers des êtres de plus en plus complexes

L'homme dans cette évolution serait apparu il y a juste quelques millions d'années.

Un autre point commun à la vie est l'existence majoritaire d’êtres sexués qui permet de favoriser la création d'un être génétique unique à partir de parents mâle et femelle.

Une fois cet être conçu, son organisme va se développer par une succession de divisions cellulaires. Les cellules vont ensuite se différencier, se spécialiser pour assurer les différentes fonctions de cet être vivant.

Darwin est le premier homme a avoir élaboré une théorie de l'évolution des espèces en suivant une démarche scientifique liée à de multiples observations.

D'après cette loi les êtres vivants verraient leurs caractéristiques physiques changer au cours de temps pour s'adapter à de nouvelles conditions de vie. Ainsi ceux qui sont les mieux adaptés à leur environnement vont survivre et ceux qui ne le sont pas ou plus vont disparaître.

Nous avons le cas des dinosaures qui il y a 65 millions d'années ont probablement disparus parce que la terre subitement s'est refroidie à cause des poussières d'une météorite d'environ 10 km de diamètre. Parmi les êtres vivants complexes qui ont survécus nous avons principalement les mammifères et les oiseaux car ils ont une chaleur corporelle régulée précisément qui dépend moins des conditions extérieures de température.

Par rapport à cette théorie de l'évolution, une autre théorie vient actuellement lui faire concurrence, il s'agit de la théorie créationniste.

Loin d'être une théorie qui ne repose que sur des fondements religieux, elle s'appuie au contraire sur les dernières découvertes de la science.

En effet pour pouvoir créer la vie sur terre, dans la théorie de l'évolution il faut au minimum pouvoir disposer d'êtres monocellulaires.

Lorsque l'on analyse la complexité de ces êtres, il apparaît comme presque impossible que ceux-ci soient nés du hasard c'est à dire à partir d'un assemblage involontaire ou aléatoire de molécules présentes dans la nature. Les expériences menées en laboratoire ainsi qu'un calcul de probabilité nous amène rapidement à la conclusion que le hasard n'a pas sa place dans l'existence d'un être monocellulaire.

De là, il semble logique de penser que si le hasard n'a pas sa place alors il y a une intervention volontaire et intelligente dans ce processus de création de la vie.

Pour prendre un exemple, on pourrait citer celui d'un immeuble de 500 mètres de hauteur.

Il est fortement improbable de trouver sur terre ce type de construction qui apparaîtrait par hasard sur terre, même en imaginant un assemblage aléatoire de matériaux . Si un jour je vois cette construction dans le désert, je peux dire sans risquer de me tromper que celle-ci est l’œuvre d'une intervention volontaire et intelligente.

Voici donc l'explication des créationnistes qui voient dans la multiplicité de l'expression de la vie, l’œuvre d'une volonté et d'une intelligence qu'ils nomment Dieu (à défaut d'autres termes ou d'autres explications)

Pour ma part je pense que l'on ne peut pas effacer d'un trait la théorie de l'évolution pour la remplacer par la théorie créationniste.

Mon intime conviction est qu'en fait la vie est le résultat de deux processus: un processus de création combiné avec un processus d'évolution.

Nous avons actuellement quelques exemples de modification des plantes avec les OGM (organismes génétiquement modifiés par l'homme) ou encore d'espèces d'animaux familiers par des croisements ou par modification génétique.

Ces êtres vont ensuite évoluer dans la nature et s'adapter plus ou moins à leur environnement.

Le plus bel exemple de création et évolution est pour moi celui de la conception d'un nouvel être à partir de la relation sexuelle entre un mâle et une femelle.

N'a-t'on pas dans ce cas une création puis une évolution à travers la croissance de cet être (qui se terminera inéluctablement par la mort) ?

N'est-ce pas aussi le résultat d'une action volontaire et intelligente pour le règne animal et humain ?

Est-ce que d'une manière générale la vie et l'univers ne repondent pas à cette même loi de création et évolution ?

Je vous laisse visualiser cette vidéo intéressante qui vous permettra de bien comprendre l'étendue des arguments des créationnistes.