Les lipides ou graisses sont apportés dans notre alimentation, non seulement par les huiles et le beurre, mais aussi par les légumes, les céréales, les produits laitiers, le poisson, la viande, les charcuteries.

 

Là aussi les quantités de lipides sont très variables en fonction des aliments que l’on consomme.

.

tounesol

 

Les lipides vont êtres transformés avant de rentrer dans notre sang en acides gras. Ces acides gras possèdent différentes propriétés en fonction de leur composition. Nous trouvons les acides gras saturés, mono-insaturés, poly-insaturés oméga 6 ou oméga 3.

 

Depuis de nombreuses années les nutritionnistes ont remarqués que les aliments contenant beaucoup d’acides gras saturés comme le beurre ou les charcuteries favorisaient le surpoids, les pathologies cardio-vasculaires, certains cancers et des phénomènes inflammatoires.

 

Là encore on peut vérifier que les plantes qui sont à l’origine de la chaîne alimentaire, possèdent des huiles avec une grande richesse en acides gras mono-insaturés comme l’huile d’olive et poly-insaturés comme l’huile de colza.

 

Ces huiles végétales sont donc meilleures pour préserver la santé, à condition qu’elle ne soient pas cuites, car à ce moment, la qualité des huiles se dégrade.

 

Les huiles qui possèdent des acides gras poly-insaturés de la série oméga 6 se retrouvent dans des huiles de colza, tournesol, maïs, pépins de raisin …

 

Les huiles de la série oméga 3 se retrouvent en petite quantité dans les huiles de colza, noix, soja ... et également, par transformation, dans les poissons gras en EPA et DHA. il s’agit des acides EicosaPentAéonïque, DocosaHexAdénoïque)

 

Ces dernières huiles ont des propriétés très intéressantes pour protéger l’homme des maladies cardio-vasculaires et inflammatoires.