Au moyen âge le corps humain était mal connu, mais actuellement les découvertes de la médecine nous ont dévoilé le fonctionnement interne de la « machine » humaine.

 

 

Je vais essayer de montrer les relations qui existent entre les grandes fonctions du corps et le parallèle que l’on peut établir avec le développement émotionnel, mental et spirituel de chaque individu

 

 

 

La digestion

 

 

La digestion part de la bouche avec les aliments qui sont mâchés puis avalés et se termine par l’anus avec les fèces.

.

 

filllette_baigneur

 

 

 

Le problème qui est posé à nos organes de digestion est de pouvoir séparer les éléments nutritifs de l’alimentation des éléments qui ne nous sont pas nécessaires et qui doivent être rejetés. Les éléments nutritifs sont séparés par différents processus chimiques (acides, bases, enzymes, bile …) en éléments plus simples et directement assimilables au niveau de l’intestin.

 

 

Nous pouvons faire le parallèle de cette fonction vis à vis de nos corps émotionnel et mental qui reçoivent un flot d’informations à travers nos sens et qui doivent les assimiler en séparant ces informations par des unités d’informations utilisables et en rejetant celles qui ne sont pas en accord avec l’individu ou qui ne peuvent pas l’aider dans sa tâche.

 

 

Les informations qui seront assimilées vont être classées et intégrées à la mémoire émotionnelle et mentale de la personne.

 

 

Je vais prendre un exemple :

 

 

Une vieille dame est dans la rue et voit un jeune enfant traverser la route distraitement sans regarder autour de lui.

 

Une voiture qui est juste devant essaie d’éviter l’enfant et donne un coup de frein et de volant brusque.

 

Ce réflexe se révèle insuffisant et la voiture heurte sur le côté cet enfant. L’enfant est projeté à quelques mètres et semble inanimé.

 

La jeune femme qui est dans la voiture descend de son véhicule toute tremblante et se dirige vers l’enfant qui est à terre. Toutes les personnes qui ont assisté à la scène courent pour aller porter les premiers secours. Quelques minutes après la police arrive et tente de dégager la route et d’organiser les secours. Une ambulance arrive et deux hommes en sortent avec une civière et emportent rapidement l’enfant vers l’hôpital le plus proche.

 

La vieille dame qui a assisté à la toute la scène est encore toute pensive et sous le choc. Elle essaie de repasser dans sa mémoire tout le déroulement de cet événement en essayant de comprendre.

 

Cet enfant avait au plus trois ans, comment se fait-il que les parents ne soient pas là ? Qu’est-ce qui a poussé cet enfant à traverser la route ?

 

Avais-je le temps d’intervenir, de crier pour éviter ce drame ?

 

 

Nous voyons à travers cet exemple chargé émotionnellement, tout le travail d’observation de cette vieille dame qui assiste à la scène impuissante, puis nous devinons le travail intérieur de cette personne pour essayer de trouver un sens, des explications à tout ce qu’elle vient de vivre.

 

Ce travail ne va pas s’arrêter là. Pendant de longs jours, la vieille dame va se remémorer l’événement et intégrer tant bien que mal le choc émotionnel. Elle aura besoin d’en parler autour d’elle, à ses proches. Elle tentera aussi d’avoir des nouvelles de cet enfant en interrogeant les personnes du quartier.

 

 

Nous constatons aussi dans un certain nombre de cas des dysfonctionnements du système digestif.

 

 

Ces problèmes peuvent avoir différentes origines :

 

¨      Excès alimentaires

 

¨      Absorption d’aliments ou de substances nocives.

 

¨      Défauts de conservation des aliments avec contamination bactérienne ou virale.

 

¨      Problèmes d’allergie ou d’intolérance

 

¨      

 

 

Nos corps émotionnel et mental peuvent être aussi indisposés ou être malades de par la nature des informations qui les sollicitent.

 

 

Un enfant par exemple peut être fortement perturbé si ses sens sont trop sollicités comme avec certains jeux d’ordinateur ; s’il assiste à une bagarre entre ses parents ou encore s’il voit des films d’horreurs ou violents. Il peut être momentanément « contaminé » par des publicités à la télévision qui vont le pousser à demander à corps et à cris le dernier jouet à la mode.

 

Il peut y avoir des formes d’intolérances, appelées phobies, comme la peur des araignées.