Pour pouvoir satisfaire nos désirs, il n’existe qu’un seul moyen : l’activité

 

Même le bébé quelque temps après sa venue au monde, lorsqu’il veut boire un biberon ou téter le sein de sa maman va mettre en œuvre une série d’activités.

Il va crier pour se manifester, bouger son petit corps et ses membres, tout son être va participer pour arriver à ses fins. Lorsque sa maman va enfin accéder à sa requête, il va avec sa bouche extraire le lait nourricier, jusqu’à ce que la faim disparaisse.

Notre corps est heureusement prévu pour pouvoir exercer des activités, grâce à notre squelette, tous nos muscles et le système nerveux.

activit_

Le désir qui va naître au sein du corps émotionnel  est ensuite converti en une série d’impulsions nerveuses par le cerveau et va entraîner une activité musculaire.

Nos sens, en retour, vont nous donner un certain nombre d’informations et nous indiquer si nous progressons ou non vers la satisfaction de ce désir.

Le petit enfant qui commence à marcher à quatre pattes va observer si les mouvements de son corps et de ses membres vont lui permettre d’atteindre l’objet convoité.

Si cela n’est pas le cas, il va changer quelque peu sa  stratégie et adapter de nouveau ses mouvements.

Ainsi de tentatives fructueuses ou infructueuses, il va progresser et va devenir de plus en plus efficace pour accomplir une même série de mouvements.

Grâce à ses sens, il va pouvoir par un phénomène de « feedback » rectifier la nature et l’amplitude de ses mouvements.

Nous pouvons dire que la recherche de satisfaction du désir,  puis l’activité et les mouvements qui vont suivre, vont entraîner un  apprentissage pour pouvoir maîtriser de mieux en mieux son environnement.

 

Les  animaux ont exactement la même démarche, bien que le temps d’apprentissage par rapport à l’homme semble parfois plus court comme pour la marche.

 

Le chat qui veut attraper une souris doit d’abord maîtriser toute une série de mouvements et de réflexes. Ce n’est qu’après un apprentissage de plusieurs mois qu’il pourra enfin espérer atteindre son but et pouvoir devenir autonome.

Le corps physique de l’homme lui donne la possibilité d’exercer toutes formes d’activités. Des déplacements rapides avec la course et la marche. Des mouvements précis avec ses mains. Il a également la possibilité de communiquer avec ses semblables avec des gestes et sa voix.

Pour pouvoir satisfaire tous ses besoins et ses désirs, l’homme doit pouvoir se mouvoir et agir sur son environnement.